#projet52UproG

#projet52UproG

Il s'agit d'un challenge auquel je participe pour la première fois cette année visant à déposer une photo par semaine sur un thème prédéfini!

Vous retrouverez mes publications sur les différents réseaux FB, Insta et Linkedin de CBL généalogie.

Semaine 4 #projet52UproG : un corbeau.

J'ai découvert l'utilité de cette pièce de pierre, il y a quelques années alors que je rénovais une vieille bâtisse.

Une grosse poutre soutenant le plancher était un peu courte, il a donc été nécessaire de la consolider avec un corbeau un peu plus long que celui d'origine.

Celui-ci à été réalisé par un tailleur de pierre local en pierre de la Nièvre.

A noter qu'en l'absence de titre, la présence du corbeau en bois ou en pierre dans un mur mitoyen fait présumer comme propriétaire exclusif du mur celui des voisins du côté duquel existent les corbeaux. (C. civ., art. 634.)

http://justinstorck.free.fr/c/corbeau.php

#Nièvre #tailleurdepierres #travaux #rénovation

photos personnelles


Semaine 3 #projet52UproG : blason gravé ou sculpté.

Au Château de Bazoches, dans la Nièvre, on trouve une galerie dans laquelle sont présentés plusieurs arbres généalogiques. Je vous conseille la visite de ce château en excellent état. (http://www.chateau-bazoches.com)

Près d'un millier d'écusson en porcelaine de Limoges peints et cuits au four.

Il faut rappeler que les armoiries sont des documents juridiques enregistrés auprès du Sceaux de France et qui font partie du nom d'un individu.

Second rappel : la différence entre blason et armoiries:

  1. l'écu : c'est la forme de base sur laquelle on va mettre les armoiries

  2. les armoiries : ce sont les emblèmes/ les dessins qu'on a choisi pour représenter une famille ou une communauté

  3. le blason : c'est la façon codifiée et scientifique de décrire tous ces emblèmes que ce soit à l'écrit ou à l'oral.

(https://www.bordeauxcognactourguide.com/blasons-ou-armoiries-si-on-revisait-en-famille)

(Photos personnelles CBL généalogie 2022)


Semaine 2 #projet52UproG : une étiquette alimentaire ancienne.

En ce mois de janvier, c'est l'occasion pour moi, grande "chocoaddict" de vous présenter le boite à couture de ma grand-mère vendéenne Madeleine, née le 11 janvier, elle aurait 91 ans...

Les chocolats SUCHARD, entreprise suisse fondée en 1826 porte le nom de son fondateur : Philippe SUCHARD dont le père Philippe était confiseur. (https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030295/2012-07-25/)

Fondée à Serrières (comm. Neuchâtel) par Philippe Suchard en 1826, la fabrique de chocolat Suchard prend son essor grâce à son fils Philippe (1834-1883), puis à son gendre Carl Russ (1838-1925), qui dirige la société de 1884 à 1924.

L'entreprise mécanise sa production (création de Milka en 1901) et entame un développement international en ouvrant des filiales en Europe dès 1879 et en confiant ses recettes à des firmes étrangères dès 1922 (notamment en Roumanie, Suède, au Canada, en Afrique du Sud).

Devenue société anonyme en 1905, Suchard SA se transforme en holding en 1930, marquant, après que Willy Russ eut vendu ses actions, la fin de l'entreprise familiale.

Suchard poursuit son développement à l'étranger ainsi que sur le site de Serrières (30 kg de chocolat par jour en 1826, 60 t en 1924; 100 ouvriers en 1875, 920 à la fin des années 1960) et diversifie ses produits (Sugus, Suchard Express). En 1970, Suchard fusionne avec Tobler; Klaus Jacobs acquiert la majorité du capital en 1982. En 1990, Jacobs-Suchard cesse toute sa production chocolatière à Neuchâtel et la déplace à Berne.

La société est vendue à Philip Morris (1990) et prend le nom de Kraft Jacobs Suchard (1993), puis de Kraft Foods Schweiz (2000), qui commercialise au début du XXIe s. des produits sous la marque Suchard.

Vincent Callet-Molin: "Suchard", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.07.2012. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/041958/2012-07-25/, consulté le 16.01.2023.


Semaine 1 #projet52UproG : une bouteille ancienne.

Mon grand-père était cafetier et son beau-frère représentant de commerce dans les vins et spiritueux... la cave familiale contient donc quelques très vieilles bouteilles... comme ce rhum blanc supérieur vieux provenant des meilleurs crus de la Colonie... et ce Rhum des plantations Saint-James. A consommer avec modération...

Je ne connais pas leur âge, probablement années 30?...si quelqu'un est capable de dater ces bouteilles, je suis preneuse!.

https://rhum-saintjames.com/notre-histoire/

#rhum #distillerie #martinique

Semaine 52 #projet52UproG : Tramway...

L'occasion pour moi de vous raconter l'histoire d'un arrière grand-oncle par alliance Lino TASSONE.

Cet italien d'origine, né en 1874 de parents inconnus à "Asti au Piémont et qui fera sa vie avec son épouse Lodovica entre Toulon, Bandol et principalement Marseille.

Il fera une demande de naturalisation en 1929. C'est en parcourant le dossier que j'ai découvert ce qu'avait fait notre Lino à "Marseille...

Il était alors charretier... et sera condamné en 1924 à 50 fr d'amende pour entrave à la marche des #tramway!!! ( et pour port d'arme prohibée en 1909..). j'aurais bien aimé une image de cet incident! pourquoi a-t-il fait cela?

Évidement son dossier est qualifié de médiocre mais le préfet reste favorable à sa naturalisation!

Sacré Lino!!!

Semaine 48 #projet52UproG : Vieille voiture

Je vous présente Capucine! La voiture d'un de mes fils...Louis. Il ne s'agit pas de n'importe quelle vieille voiture....Elle a appartenu à mon grand-oncle qui se prénommait aussi Louis... né il y a 101 ans...

Il est décédé avant que mon fils qui a toujours adoré les voitures, ne ne soit en âge de conduire. Cette voiture a donc été entreposée en attendant qu'il puisse la remettre en circulation après plusieurs années.

Je suis fière de cet héritage familial! et vous avez vous reçu ou donné un véhicule en héritage?

Visite de Capucine à Avrillé (Photo personnelle)


Semaine 47 #projet52UproG : porte.

Il s'agit ici d'une série de portes photographiées il y a quelques années lors d'un séjour en Istrie en Croatie. Plus ou moins moderne et anciennes, majoritairement en bois.


Semaine 46 #projet52UproG : Stylo.

Mon préféré c'est celui-ci le rouge logotypé CBL Généalogie!

Mais qui ne me sert à rien s'il n'est pas associé à un criterium...Évidemment, lorsque j'effectue des recherches pour des clients, je prends des notes qui sont un peu mon fil rouge : les documents consultés ou à consulter, des noms de collatéraux ou de lieux etc...Ce stylo rouge me sert aussi à noté le numéro Sosa sur les documents pour faciliter leur classement.

Semaine 45 #projet52UproG : Une carte postale ancienne.

Mon petit trésor! Il y a quelques années déjà, je rédigeais un gros livre de généalogie concernant les ancêtres paternels de la grand-mère paternelle de mes enfants. Afin d'illustrer la commune de Chaillevois, le village d'origine dans l'Aisne, j'ai recherché des cartes postales anciennes. Et là, énorme surprise! Cette carte postale illustrée... avec quelques personnages tout près de la maison des ancêtres mais surtout la femme à la brouette est Aline GUERLOT (1868-1940) ancêtre à la 6ème génération de mes enfants.

Personne dans la famille ne connaissait cette carte postale... je me suis empressée de l'acheter!


Semaine 44 #projet52UproG : notre souris....

C'est pour moi un outil indispensable à mes recherches généalogiques et a la création d'arbres ou à la rédaction de chroniques familiales par exemple.

Outil tellement indispensable que ma famille a décidé de m'offrir cette souris ergonomique.!

Semaine 43 #Projet52UproG : une Mairie

Difficile de choisir une mairie.... Voici celle de Chateau-Renard dans le Loiret en aout dernier au moment du comice agricole! Il s'agit d'une réunion formée par les cultivateurs d’une région, à l’effet d’améliorer les procédés de culture et d’élevage.

C'est surtout l'occasion pour plusieurs villages du canton d'organiser une manifestation et tout un tas d'activités, défilé de char, concours etc

C'est un très long travail de préparation pour de nombreux bénévoles.

Semaine 42 #Projet52UproG : la Chaire de la Cathédrale Saint Maurice à Angers.

Cette cathédrale est un beau témoignage de l'art Gothique angevin. elle mesure 90 mètres de long.

Cette chaire destinée à lire la bible a été réalisée par l'Abbé Choyer en 1855.La partie supérieure représente l'Église glorieuse (Père, Fils et Saint-Esprit) et la partie basse illustre l'Église dans ses luttes terrestres (Adam, Noé et Abraham au centre ; l'ancienne loi à gauche ; des scènes du Nouveau Testament à droite).

Pour en savoir plus sur cette cathédrale : https://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Angers/Angers-Saint-Maurice.htm

Photo personnelle septembre 2022


Semaine 41 #Projet52UproG : une table d'archives vide.

Il s'agit d'une petite salle aux Archives départementales de la Mayenne à Laval dans laquelle on peut consulter des documents sur les ordinateurs.

Dont une collection que j'apprécie particulièrement celle des demandes de cartes d'identités déposées dans les années 40...j'adore cette collection car évidement il y a une photo!

J'ai consulté ces archives en mars dernier avec ma stagiaire Morgane VAESEN

#Mayenne #Laval #identité #stagiaire #archives #etatcivil



Semaine 40 #Projet52UproG : terme généalogique dans un dictionnaire.

Les bans de mariage, étape préliminaire au mariage. Les bans doivent être publiés toutes les semaines durant les trois semaines qui précèdent le mariage.

On peut en être dispensé dans certains cas soit partiellement soit totalement :

- pour les veufs

- si la future mariée était enceinte

- si les époux avaient un lien de parenté

- pour éviter les périodes carêmes et de l'Avent durant lesquels les mariages étaient interdits

- les nobles obtenaient des dispenses en payant.

En 2022, on peut les trouver en ligne comme à Nancy!

#mariage #promesse #époux #église

https://www.catholique-nancy.fr/sites/paroisse-notre-dame-du-rupt-de-mad/3861-publication-des-bans-de-mariage/


Semaine 39 #Projet52UproG : la couverture d'un livre de généalogie.

Vous me direz c'est un thème un peu facile pour des généalogistes familiaux professionnels ... en effet!

Surtout pour moi qui me suis "spécialisée" sur les recherches à l'étranger (Italie, Argentine...) mais surtout qui propose d'énormes livres à mes clients.

Les arbres généalogiques, qu'ils se présentent en roue ou en arbres ne montrent en général que le pure état civil de nos/vos ancêtres!

J'aime bien les arbres généalogiques pour un coup d'œil global, c'est visuel!

Mais lorsque je me lance dans une étude familiale, je cherche tout ce que je peux en fonction des situations des ancêtres de mes clients. Le seul moyen que mes clients puissent connaître aussi bien leurs ancêtres que moi je ne les connais après plusieurs semaines ou mois de recherches, c'est de leur présenter tous les documents et informations que j'ai pu dénicher! D'où le livre!

Voici donc quelques livres qui ont permis à mes clients de découvrir leurs ancêtres.

#livres #généalogie #ancêtres #famille #etatcivil #client



Semaine 38 #Projet52UproG : Une table d'archives avec des documents.

Il y a aux Archives Départementales de la Mayenne des documents consultables uniquement sur PC!

C'est le cas des fiches de notification des cartes d'Identité datant de la seconde guerre mondiale. Une mine d'or car sur chaque fiche apparait la photo d'identité.

Il s'agit ici de mon arrière arrière grand-oncle Auguste CORBIN que je n'ai évidemment pas connu (1866-1957...). veuf en1912, il élèvera seul ses 3 filles âgées de 3, 5 et 6 ans au moment du décès de son épouse. Il ne se remarie jamais.

Semaine 37 #Projet52UproG : L'entrée d'un cimetière. Comme vous le savez je participe depuis de nombreuses années au projet Genanet " sauvons nos tombes" alors des photos d'entrées de cimetière j'en possède quelques unes!

Il s'agit ici de l'entrée du cimetière de Clessé dans les Deux-Sèvres. J' ai découvert le caveau de mes arrières arrières arrières grands-parents, malheureusement trop tard puisque la concession venait d'être reprise par la municipalité tout comme plusieurs dizaines d'autres concessions..

J'ai ainsi découvert que le prénom usuel de mon ancêtre était Joseph son second prénom! et que son épouse prénommée Justine Délaide se faisait appeler Augustine!

les recherches des généalogistes doivent passer par les cimetières et il faut être très attentif afin de ne pas manquer le caveau rechercher à cause comme ici de prénoms d'usage!

Photos personnelles de 2021

Semaine 36 #Projet52UproG: un monument aux morts.

L'occasion pour moi cette semaine de vous présenter Jimmy ou selon l'état civil André, Jean-Marie, Antoine CLERMONTEL. Il s'agit d'un cousin. né le 29 mai 1928 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), fils de Marcel CLERMONTEL, agent général d’assurance qui entrera en politique, et de Yvonne PRECOSTAT.

André s’engagea à 16 ans dans la Résistance, rejoignant la 14e compagnie du Mont-Mouchet. Avant son départ au Mont-Mouchet, il distribua les journaux clandestins pour la Résistance, en liaison avec son père, de mai 1941 au 26 mai 1944.

Arrivé au maquis le 27 mai, il a participé à plusieurs combats avec la 14ème Compagnie (capitaine BERTRAND) et a été mortellement blessé le 11 juin 1944 au cours d’une opération de décrochage qui vit plusieurs plusieurs dizaines de victimes au sein des Résistants.

Il reçut la Croix de Guerre et la Médaille militaire par décret du 20 mai 1947. Reconnu « Mort pour la France, homologué FFI.

Inhumé au le cimetière de Paulhac-en-Margeride.

Son nom figure sur le Monument aux Morts et le monument commémoratif 1939-1945 à Paulhac-en-Margeride (voir photo), sur le monument commémoratif de l’Association Sportive Montferrandaise ainsi que sur la plaque commémorative du square de la Jeune Résistance à Clermont-Ferrand.

#resistant #FFI #secondeguerremondiale #puydedome #clermontferrand #mortpourlafrance


Semaine 35 #Projet52UproG: une plaque commémorative de guerre.

C'est lors d'un déplacement dans le Nord de www.CBLgénealogie.fr que j'ai pu photographier ces plaques commémoratives sur la promenade de bord de mer à Bray-les-Dunes.

Un hommage à l'équipage du sous-marin DORIS coulé le 8 mai 1940.

La seconde plaque rend hommage à l'équipage du Torpilleur ETENDARD, morts pour la France le 25 avril 1917.

#premièreguerre #1418 #sousmarin #grandeguerre #torpilleur #armée #marin


Semaine 34 #projet52UproG : un monument religieux : la chapelle de la visitation à Crocq dans la Creuse. Ce petit édifice du 12ème à été remanié plusieurs fois au cours des siècles. Il possède un clocher-mur à fronton triangulaire et une lanterne des morts du 12ème. A l'intérieur un très beau triptyque en bois peint datant de 1530 qui relate la vie de Saint Eloi, patron des Orfèvres.

(photos personnelles aout 2022)

#creuse #creusetourisme #crocq #sainteloi #triptyque

Semaine 33 #projet52UproG : un écran d'ordinateur ouvert sur une généalogie. Il s'agit ici d'un arbre d'ascendance monopage.

J'apprécie ce format car il permet de voir la taille des fratries lorsque l'on fait des recherches complètes sur une famille ou une branche.

Mes clients découvrent souvent que leurs arrières grands-parents étaient isus de familles bien plus nombreuses que ce qu'ils pensaient savoir, soit parce que plusieurs enfants étaient décédés en bas age, d'autres durant les guerres ou encore par simple brouille familiale ou migrations régionale sou internationales.

#famille #fratrie #genealogie #genealogia #genealogy #arbregenalogique

#arbolgenealogico #familytree

Semaine 32 #projet52UproG: vue depuis une fenêtre des archives...

il s'agit ici des archives municipales d'Angers au pied de la galerie David d'Angers que je vous recommande et du musée des beaux-arts...

nous pouvions jusqu'en 2020 consulter librement un certain nombre de documents en ligne malheureusement des charmants pirates ont infiltré les sites de la ville d'Angers... il faut donc se déplacer dans cette petite salle et suite au covid les ordinateurs ne sont plus en accès libre non plus...

retour à la vieille méthode de la consultation papier !

#angers #archivesmunicipales #anjou #genealogie

Semaine 31#projet52 UproG un encrier....je tiens celui-ci depuis l'enfance, d'une grand-tante décédée il y a 2 ans à l'âge de presque 95 ans! Une femme pleine d'énergie, mariée et sans enfants, tout comme son frère, lui célibataire, seule leur soeur ainée, ma grand-mère aura 1 fils et deux petites-filles...dont moi.

Bref un encrier qui incite au voyage...est il la cause de ma vie de globe trotteuse ?

#encrier #voyage #souvenirs #enfance #famille

photo personnelle

Semaine 30 #projet52UproG : Carte de Cassini pointant l'adresse de CBL Généalogie. Comme vous le savez, les bureaux de CBL Généalogie sont installés tout près d'Angers à Avrillé à 5 minutes du terminal du tramway A (Avrillé Ardennes). Le long du Parc des Poumons Verts. La route qui coupe le "I" d'Avrillé est celle qui mène directement de nos jours au Lion-d'Angers, Château-Gontier et Laval!

A bientôt!

Semaine 29 #projet52UproG : capture d'écran des Archives départementales en ligne.

Encore une fois l'occasion de rappeler que la généalogie ne se limite pas à l'État Civil! Lorsque je rédige les livres de généalogie pour mes clients, j'illustre toujours les lieux, les métiers etc. Une source d'informations locales peu connue : Les monographies communales des instituteurs.

Ces captures d'écran présentent des extraits de la monographie de Bazougers, petit village Mayennais où mes arrière-grands-parents paternels étaient agriculteurs. carte, histoire, population, costumes et coutumes et même dictionnaire du patois!

Documents issus du fonds de l'Inspection académique de la Mayenne

En 1899, les instituteurs et institutrices de la Mayenne ont participé, sous l'impulsion de l'inspecteur d'académie Léopold Le Balle, à l'élaboration de cette œuvre collective qui fut présentée et récompensée à l'Exposition universelle de 1900.

La collection de 27 volumes cantonaux est conservée aux Archives départementales de la Mayenne.

Cet ensemble de 268 monographies, dans lequel chaque auteur s'est attaché à décrire sa commune sous tous ses aspects - géographique, économique, administratif -, compose un tableau extrêmement riche et varié du département de la Mayenne, tel qu'il se présentait il y a plus d'un siècle.

https://archives.lamayenne.fr/archives-en-ligne/ead.html?id=FRAD053_2NUM026_RM&c=FRAD053_2NUM026_RM_de-21&qid=

Carte état major 1950

Semaine 27 #projet52UproG : Carte état major de 1850 avec pointage.

La perche était tendue pour vous localiser l'Étude CBL Généalogie, installée depuis 2 ans à Avrillé tout proche d'Angers!

Avrillé : ville-parc : en effet nos bureaux sont situés le long du parc des Poumons verts. Ce parc ombragé de 11 hectares est avant tout dédié à la pratique sportive. Un parcours de fitness en plein air composé de 12 appareils en libre-service y est installé. On y trouve aussi un étang fréquenté par les canards, pour le plaisir des enfants. https://www.ville-avrille.fr/les-parcs/

N'hésitez pas venir me rencontrer à Avrillé avant ou après votre promenade!

Carte IGN

Semaine 26 #projet52UproG : panneau d'exposition d'archives! : l'exposition «Sur les traces de l'Anjou antique»

Dernière exposition que j'ai pu découvrir aux Archives départementales du Maine et Loire en février 2022.

Autour de cette exposition différentes activités étaient proposées :

Atelier : Parlons-nous latin ! Atelier ludique sur le latin et l’époque romaine en Anjou à travers le vocabulaire, la toponymie, des énigmes, etc. par Claudine Poulet, professeur agrégée de français latin-grec.


Découverte exceptionnelle : le mithraeum d’Angers

En 2010, une fouille préventive conduite sous la responsabilité de l'Inrap a permis de mettre en évidence un ensemble cultuel voué au dieu Mithra à l’emplacement de l’ancienne clinique Saint-Louis à Angers.

Conférence par Jean Brodeur, archéologue à l'INRAP Grand-Ouest.

Visite

commentée Venez profiter d'une visite commentée gratuite de l'exposition. Une belle histoire à découvrir ou redécouvrir.

https://archives.maine-et-loire.fr/liste-des-actualites/detail-dune-actualite/visite-commentee-de-lexposition

photos personnelles


Semaine 25 #projet52UproG : plaque de rue d'une personnalité locale

Rue Paul GACHE

Je me souviens très bien de ce petit monsieur tout vouté qui déambulait dans les rues du village.

Il était mon voisin et la vieille maison que j'habitais avait appartenu jadis à sa famille éloignée. Il nous avait raconté les transformations quelle avait connu au fil du temps et des besoins de ses habitants.

Paul Gache était historien, écrivain, conférencier et guide, passionné d'histoire locale. Il a corrigé les copies d'histoire au bac jusqu'à un âge très avancé !

Paul GACHE est né en 1924 à Villefranche dans l'Yonne, d'un père capitaine né dans la Sarthe et d'une mère née à Château-Renard (45).

Son grand-père Henri GACHE était médecin, né en Lozère. Il se mariera une première fois avec Léa originaire de Lozère comme lui, dont il divorcera peu après (la grand-mère de Paul). Il se remariera à Paris en 1898 avec Blanche avec qui il aura 5 enfants.

Coté maternel, la famille ROUX était originaire du Loiret et de l'Yonne limitrophe.

Paul et son épouse Chantal vivaient dans la maison de Charles ROUX, son grand-oncle maternel qui fut député.

Mr GACHE est décédé en 2019 et la commune a décidé de poser une plaque commémorative sur la maison dans laquelle il a longtemps vécu, rue de l'école. Cette rue était auparavant nommée la rue Dauphine en relation avec le dauphin, cher à Jeanne d’Arc, qui fut hébergée dans la maison faisant l’angle de cette rue.

Depuis 2019 en hommage à Paul GACHE, elle porte son nom.

photos personnelles


Semaine 24 #projet52UproG : Une sépulture

Je participe depuis de nombreuses années au projet Geneanet : Sauvons nos tombes.

J'ai réalisé des photos dans différents pays mais aussi en France. Le dernier en date est celui de Chuelles, un petit village du Loiret dans le centre de la France, entre Orléans et Auxerre.

J'ai découvert un cimetière en 4 parties plus une extension récente au fond. L'une des parties était particulièrement à l'abandon, de nombreux monuments tombés, dégradés voire inexistants ou illisibles! c'est celle que j'ai décidé de photographier en priorité, celle qu'il fallait sauver de l'oubli...

J'ai trouvé très émouvant de retrouver les petits ornements déposés depuis plusieurs décennies par les membres de la famille des défunts, certains très colorés comme le "coussin souvenir" violet et jaune. Ce caveau était illisible, recouvert de mousse mais plusieurs énormes fleurs de céramiques a coté du coussin avaient elles aussi résisté au temps.

Et puis ces petites plaques métalliques en formes de cœurs très basiques, résistent finalement bien.

Il s'agit de caveaux centenaires, ne l'oublions pas! ne les oublions pas...


Semaine 23 #projet52UproG : 𝗣𝗮𝗴𝗲 𝗱'𝘂𝗻 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹 𝗮𝗻𝗰𝗶𝗲𝗻

Il nous arrive dans nos recherches généalogiques de consulter les archives de la presse locale, régionale et nationales Il s'agit d'une source d'information non seulement concernant les naissances, mariages et décès mais aussi pour des résultats sportifs, des prix scolaires ou professionnels mais aussi comme dans cet article de fait divers parfois cocasse et malheureusement aussi dramatique.

Les archives de la presse sont pour certaines consultables en ligne (gallica, retronews etc) mais aussi aux archives

Semaine 22 #projet52UproG : la couverture d'un livre d'histoire locale.

Inutile de préciser que ma bibliothèque de généalogiste regorge de livres d'histoire, de géographie, de photographies etc...Pas simple d'en choisir un seul!

J'ai perdu il y a quelques jours un membre de ma famille né en Vendée et décédé dans les Deux-Sèvres. c'est en son hommage que je vous présente ce livre de Jacqueline JACOUPY sur le Poitou : Vendée, Deux-Sèvres et Vienne datant de 1944, un livre très bien illustré par Louis Garin. 153 pages . 259 Héliogravures . Editions ARTAUD Grenoble

La semaine 20 #projet52UproG : un acte ancien qui ne provient pas des archives.

Il y a une vingtaine d'années, j'ai découvert dans le grenier de la maison que je venais d'acheter, de vieilles caisses en bois de lait en poudre, des caisses de pates et 3 petits livre format livre de poche avec une couverture rigide recouverte de papier Craft avec des chiffres et des lettres sur la tranche...

j'ai découvert en les ouvrant qu'il s'agissait de recueils de comptes de la caisse d'Épargne locale!

A l'époque le Loiret n'avait pas encore déposé d'archives en ligne et j'ai décidé de saisir toutes les informations de ces registres et de les déposer sur Geneanet cela m'a valu plusieurs demandes d'informations.

Voici une double page, il y a presque autant d'informations que sur un acte de naissance! et pour certaines personnes nées dans les années 1930-1940, il s'agissait d'une belles source!

La semaine 17 #projet52UproG : la photo d'un poilu!

Il s'agit d'un soldat de la Première Guerre mondiale. Mes arrières grands-pères comme beaucoup furent des poilus!

Je possède 2 photos : celle de Louis VANNIER est né en 1891 en Mayenne et j'ai eu la chance de la connaitre lorsque j'étais petite.

Et celle de Gustave SIMON né en 1890 et décédé avant ma naissance, boulanger et père de famille nombreuse dans les Deux Sèvres, ici à gauche derrière la mitraillette.


La semaine 16 #projet52UproG : microfilm

Je n'ai pas de microfilm en stock et surtout je suis en vacances alors j'ai décidé de vous faire profiter d'une petite visite au château de Bazoches dit château de Vauban. ce qui est étonnant dans ce château, c'est cette pièce dédiée à la généalogie! des arbres et des blasons, magnifiques!

"Le célébre ingénieur militaire acquiert la vielle forteresse médiévale du XIIe siècle, grâce à une gratification de Louis XIV après le prise de la ville de Maastricht. Il l'aménage alors selon ses goûts et ses besoins. "https://www.bourgogne-tourisme.com/decouvrir/patrimoine-et-musees/top-10-des-chateaux-a-visiter-absolument/le-chateau-de-bazoches/

http://www.chateau-bazoches.com/

photos personnelles


Semaine 15 du #projet52UproG une étagère/bibliographie de livre

Voici tout simplement un extrait de mon site internet www.cbl-genealogue.fr...et donc d'une de mes bibliothèque professionnelle! trop remplie car j'ai toujours de nouveau sujet a approfondir pour chaque dossier. De plus, j'aime chiner et j'adore les vieux livres !

Évidemment beaucoup de livre en lien avec l'histoire, les guerres en particulier, des dictionnaires, des livres sur la géographie locale, nationale et internationale, des recueils de cartes postales etc sans oublier mes propres publications!

une de mes spécialités en plus de la généalogie internationale est de publier de vrais gros voir très gros ( jusqu'à 800 pages) livres pour mes livres qui retracent la vie de leurs ancêtres avec tout plein de documents!

Bonne lecture !

#livres

#genealogie #geographie #langues

#histoire

Semaine 14 #projet52UproG : une plume

Voici une jolie plume!

Mais pour un généalogiste, la plume c'est que les prêtres, notaires et autres scribes utilisaient par exemple pour rédiger leurs actes et documents!

En plus des tournures de phrases parfois étonnantes, des taches et des ecritures bien compliquées avec des fioritures et des abréviations, la lecture de ces écritures à la plume des documents devient de la paléographie!

Merci à eux de nous avoir laissé tous ces écrits même si l'on doit s'arracher les cheveux pour les décrypter!


Semaine 13 de #projet52UproG : une tache sur un acte!

La plaie des généalogistes! En effet les actes tachés peuvent nous priver d'informations essentielles que nous allons devoir rechercher sur d'autres documents, parfois la copie de l'acte conservée ailleurs peut être un grand secours encore faut il y avoir accès.

Cette magnifique tache est originaire d'un petit village de Lombardie en Italie nommé Laglio près du Lac de Come. Il est ici impossible de connaitre le lieu de naissance de l'époux. mais par chance, il s'agit de la première publication des bans d'un mariage... et oui car il y en a deux en Italie et la seconde est sans tache! sauvée!!!

source familysearch

Semaine 12 de #projet52UproG : un crayon de bois !

Le crayon de bois pour moi c'est plus souvent un crayon à papier voir un criterium!

Celui-ci est un peu spécial... non, non, c'est un crayon à papier normal mais sa provenance ne l'ai pas! Je l'ai obtenu aux Archives départementales du Maine et Loire à Angers, lors des visites organisées pour les journées du Patrimoine... maintenant il me suit partout...

c'est un outils indispensables surtout au début des recherches ou lorsque je consulte les registres en ligne pour noter la page du registre sur laquelle je me suis arrêtée!


Semaine 11 du Challenge #projet52UproG : Un appareil photo.

C'est pour moi un fidèle compagnon que je trimballe partout à travers la planète! Je fais de la photo depuis que j'ai 6 ans ... j'avais reçu du père Noël un magnifique appareil photo pocket rouge! Bien évidemment depuis, j'ai utilisé tout un tas d'appareil plus ou moins compacts, avec des zooms, argentiques et depuis probablement 15 ans des numériques... le confort du nombre de prises et la facilité de réutilisation dans des documents sans devoir numériser!Lorsque je vais chez des clients que ce soit lors du premier RDV à domicile comme pour les suivants, je n'oublie jamais mon appareil ! Il est pour moi bien plus important que mon ordinateur portable. Il me sert souvent à photographier les documents type livret de famille que les clients ont beaucoup de mal à partager ou des albums photos entiers! voire des piles de photos dans la vieille boite en métal de la grand-mère. J'utilise aussi mon appareil aux archives municipales, départementales sans oublier les cimetières ou dans les villes et les villages où les ancêtres de mes clients ont vécus. Ces clichés me servent à illustrer les chroniques familiales que je rédige pour mes clients, c'est ma spécialité. des livres qui atteignent 800 pages agrémentées de photos, de documents divers etc

photo personnelle de mon appareil actuel

Semaine 10 du Challenge #projet52UproG : un lecteur de microfilm

Cela fait un moment que je n'ai pas utilisé de lecteur microfilm et surtout je n'ai pas de photo de cet appareil qui semble archaïque mais indispensable. le microfilm, l'ancêtre de la numérisation. Ils sont consultables sur place aux archives départementales ou municipales par exemple, dans les centres de mormons aussi. Alors j'ai décidé cette semaine de tricher un peu et de vous présenter non pas l'appareil, mais ce que l'on peut voir dessus!

Certains documents d'abord microfilmés et consultables uniquement aux archives sont maintenant numérisés et consultable en ligne sur le site des archives ou sur des sites comme Filae ou Geneanet.. un gain de temps et de déplacement.!

Acte de mariage reconstitué à Paris des ancêtres à la 7ème génération de mes enfants : Mariage en secondes noces de Louis Nicolas DUMEZ né en 1801 à Compiègne (60), cordonnier et bottier, veuf de Françoise Pélagie PAPE, avec COINCE Modeste Fanny née à Saint Symphorien le Chateau (28) en 1827. cote du registre en ligne sur les Archives de Paris 5i 2307 http://archives.paris.fr


Semaine 9 du Challenge #projet52UproG : Une signature ancienne :


Voici une signature ancienne d’un inspecteur académique mayennais Léopold Le Balle. Il est né le 23 mars 1851 à Granville (50) et mort le 30 mars 1924 à Granville. Il a reçu le titre de Chevalier de la légion d’honneur en 1910. Il a été professeur de collège à Dinan, au lycée de Laval, de Brest et inspecteur d’académie en Vendée et en Mayenne.

En 1899, il a poussé les instituteurs et institutrices a participé à une œuvre collective qui a été présenté et récompensé à l’Exposition universelle de 1900. Le projet comporte 268 monographies qui sont une description (géographique, économique, administrative) de chaque commune par un instituteur ou institutrice.

Cette signature vient de la présentation du projet destinée à l’Exposition universelle de 1900 par l’inspecteur de l’Académie.

https://archives.lamayenne.fr/pleade/ead.html?id=FRAD053_2NUM026_RM&c=FRAD053_2NUM026_RM_de-2&qid=

Par Morgane VAESEN stagiaire

Semaine 8 du Challenge #projet52UproG : Une fiche navette :

Cette semaine le thème est une fiche navette! il s'agit des fiches que l'on utilise afin d'obtenir un registre ou un document aux archives départementales. Ce document permet au magasinier de suivre les documents qui sortent du magasin pour consultation et de les ranger à la fin de la consultation.

J'ai retrouvé dans un vieux dossier cette fiche navette des archives départementales de la Mayenne surement vieille de 20 ans! Il s'agit de mon département de naissance et d'origine pour une branche et c'est là que j'ai débuté la généalogie!!

4 E 240/4* BMS. 1771-1790 il s'agit de la commune de Saint Céneré!

A cette date, j'y recherchais probablement la naissance de mon ancêtre Jean ROCHER, né dans la commune de Saint Céneré le 7 aout 1775, époux en premières noces de Rose METAIRIE et en secondes de Marie PESLIER, père d'au moins 6 enfants et décédé en 1849 à La Chapelle Rainsouin.

https://archives.lamayenne.fr/archives-en-ligne/ark:/37963/r156535g8x1k/f67

https://archives.lamayenne.fr/sites/default/files/telechargements/FRAD053-etat_civil.pdf

Semaine 7 du Challenge #projet52UproG : une écriture illisible.

Cette écriture n'est pas exactement illisible mais peu lisible tout de même en raison des ratures et du fait que l'encre du recto se voit au verso.

Il s'agit de l'acte de mariage de Simon BILLARD et de Jeanne FERY à Corbeny dans l'Aisne le 14 novembre 1690.

Semaine 6 du Challenge #projet52UproG : une photographie ancienne.

Une photographie ancienne? Alors là, ma collection est encore plus étendue que pour les faire-part!

Difficile d'en choisir une! Un lieu, un métier, une famille? drôle? triste? intéressante? l'embarras du choix! J'ai choisi une photographie familiale représentant un ancêtre de mon mari dans l'exercice de sa profession à Paris en 1900.

Il s'agit de Charles Louis DUMEZ, né à Paris en 1869 et décédé à Paris en 1919. Il était comme vous pouvez le constater cordonnier!

Il sera nommé maitre pointeur en 1893 et obtiendra en 1892, le brevet de prévôt d'escrime à Paris.

Charles épousera Marie Elisa CHATEAU aux Lilas en 1894. Ce couple aura une fille en 1900 qui décédera à l'age de 94 ans!, je n'ai pas connaissance de descendants de ce couple. Son épouse Marie Elisa, décèdera en 1900 à l'âge de 24 ans!

3 ans plus tard, à Paris cette fois, il épousera Louise Clémence VIAULT, veuve elle aussi et mère de deux enfants. Charles et Louise auront 3 enfants en 3 ans. Ce qui faisait une famille recomposées de 6 enfants!

Engagé volontaire en 1914, il aurait attrapé froid dans une gare, la maladie aurait duré toute la guerre selon la légende familiale.

Or sur sa fiche matricule on découvre qu'il a été réformé après une campagne contre l'Allemagne en octobre 1914 pour bacillose pulmonaire...en cherchant un peu on découvre qu'il s'agit d'une maladie infectieuse due à un microbe de la famille des "bacilles". Ce mot est utilisé par les médecins à la place de "tuberculose" car cette maladie est due au "bacille de Koch".

Il décèdera en 1919 à l'âge de 50 ans. Laissant une veuve et 4 enfants mineurs. Sa veuve ne refera jamais sa vie et décédera en 1964 à Marseille âgée de 89 ans où elle avait suivi fils ainé avec toute sa tribu dans les années 20.




Semaine 5 du Challenge #projet52UproG : un faire-part.

Lorsque j'ai découvert le sujet de cette semaine, j'ai tout de suite pensé à un faire-part en particulier. Pourtant j'en ai de nombreux dans mes archives! Il ne s'agit du faire-part le plus joyeux que nous pouvons rencontrer mais cela fait partie de la vie. Il s'agit du faire-part de décès de Christian LEBLANC, le fils d'une cousine de ma grand-mère, dont j'ai toujours entendu parler.

Sa mort accidentelle avait vraiment choqué toute la famille à l'époque car c'était un "gentil garçon".

Je crois que c'est à cause de la photo que ce faire-part m'avait interpellé à l'époque (1958), on le voit si jeune! Il n'avait que 20 ans!

Sur son acte de décès, j'ai bien eu confirmation de ce que m'avait dit ma grand-mère, il est décédé dans un accident de la route et le lieu précis sur la RN 138 y est précisé. c'est tout à fait émouvant.


Semaine 4 du Challenge #projet52UproG : une poignée de porte.

Trouver dans mes archives photographiques une poignée de porte ce n'était pas très compliqué...J'ai toujours aimé photographier les portes dans les différents pays que je visite, le plus compliqué à été de trouver les plus originales!

En voici donc quelques unes de Croatie, d'Italie et d'Espagne.

Combien de mains et donc de personnes ont pu toucher ces poignée au fil des siècles? si ces pougnées pouvaient parler, elles auraient certainement beaucoup de choses à nous apprendre sur les conditions de vie et de mort de leurs habitants!

Quelle est votre poignée préférée? et chez vous à quoi ressemble la poignée de porte?



Semaine 3 du Challenge #projet52UproG : un acte abimé!

Ce n'est malheureusement pas ce qui manque dans les registres surtout lorsque l'on remonte le temps!

Qu'il s'agisse de détérioration par l'eau, le feu ou le temps ou encore parfois des taches d'encre ou de l'encre pale, voire le petit-déjeuner de petites bêtes, le déchiffrage des actes en devient parfois quasi impossible...

Dans ma base de plus de 80 000 individus, j'en est croisé un certain nombre!

J'ai choisi de vous présenter l'acte de décès d'un ancêtre à la 12ème génération, originaire des Deux-Sèvres : Pierre CHOSSERAY ( ses descendants se nomment CHAUSSERAY). Il est décédé le 30 décembre 1736 au Breuil Bernard.

" le dernier décembre 1736, j'ai enterré dans le cimetière XX CHOSSERAY âgé de 71 ans en présence de René CHOSERAY son fils, XX son gendre, François BAUDU son beau-frère et Pierre CHOSSERAY son XXX autres parents et amis qui ont déclaré ne savoir signer de xxxx"

Une chance pour moi, les personnes présentes sont citées avec leur lien de parenté avec le défunt!

Semaine 2 #projet52UproG : une tranche de registre...

Je vous propose des tranches de registres... exotique s du moins depuis le Maine et Loire !

il s'agit d'un étagères des registres stockés dans le grenier de la mairie de Chiusa Di Pesio où j'ai effectué des recherches il y a plus de 10 ans déjà !

Il s'agit d'une commune du Piémont italien.

www.cbl-genealogie.fr



Semaine 1 du #projet52UproG: l'entrée d'un dépôt d'archives!

Les archives départementales du Maine et Loire, mon nouveau département d'attache...ou plus précisément l'extension du magasin qui vient d'être inaugurée par Roseline Bachelot.

Cette photo provient du site des AD49 lui même car je n'ai pas la possibilité de m'y rendre cette semaine...

Je participe pour la première fois avec l'Uprog au challenge projet#52 qui consiste à publier chaque semaine une photo sur un thème précis.